Des yeux qui font baisser les miens
335 Views0 Comments

VICTOR, la quarantaine, fils du député ALBERT MONTARGIS, est issu d’une famille de céréaliers et d’une longue lignée de chasseurs.

D’une violence maladive à l’égard de sa femme JEANNE, il fait régner dans son foyer une terreur quotidienne. Obnubilé par la transmission de la chasse à son fils unique JULES, une tradition qu’il considère comme un attribut naturel et originel de la masculinité, il s’enferme dans un cycle de violence.

Une nuit, alors que Victor l’a encore brutalisée, Jeanne décide de brûler la maison. Mais au petit matin dans les décombres, le corps de son mari demeure introuvable…

Recueillis par Albert et sa femme CÉCILE, la gardienne du temple, Jeanne et Jules voient réapparaître Victor miraculeusement sauvé de l’incendie après s’être défenestré. Brûlé et la jambe brisée, il revient dans la maison familiale plus insaisissable et soupçonneux que jamais.

Isolée au sein du clan Montargis, Jeanne parviendra-t-elle à fuir cet enfer avec Jules ?

Jusqu’où iront-ils pour préserver leur nom et leur réputation ?

Réalisation
Farid Afiri
Scénario & Dialogues
Farid Afiri, Djamila Khadir, Marc Desti et Guillaume Grélardon
Production
APC, avec le soutien à l'écriture de Pictanovo - région Hauts-de-France
Durée
90,
Comments are currently closed for this article