Sirin
182 Views0 Comments

Après vingt ans passés en France, Nathalie doit retourner au Monténégro son pays natal. Devenue avocate, naturalisée française, sa maîtrise du monténégrin s’avère une opportunité professionnelle sur une affaire. Elle propose son soutien pour résoudre la succession de Sanja Djurdjevic qui s’annonce plus compliquée que prévue. Elle est accompagnée de Valérie, la fille de son patron et sa supérieure hiérarchique.

La défunte, originaire du Monténégro mais résidant en France depuis trois décennies, a légué une importante somme à l’église orthodoxe de sa ville natale pour la construction d’une chapelle en son nom à côté du cimetière où son corps repose.

Une fois sur place, Nathalie et Valérie sont confrontées à des retards dans l’exécution du testament car le frère de Sanja conteste l’acte avec force et bloque la construction de la chapelle.

Les difficultés se multiplient et face à l’écho médiatique donné au combat du frère de Sanja, incarcéré pour ses actions de résistance au projet, Valérie laisse Nathalie en charge de ce dossier trop chronophage et rentre à Paris.

Petit à petit, le masque que Nathalie s’est créé pendant toutes ces années à l’étranger se fissure et la procédure juridique se transforme peu à peu en enquête personnelle. Le destin de Sanja Djurdjevic se calque sur son itinéraire personnel et la renvoie à ses propres choix.

La seule manière de résoudre ce dilemme est de faire face à son passé et aux personnes qu’elle a abandonnées, notamment sa jeune sœur, Jasmina. Cette dernière qui est restée sur place pour prendre soin de ses parents alors que le pays était en guerre et tandis que Nathalie se construisait une nouvelle vie à l’étranger.

À la recherche d’une possible réconciliation, Nathalie essaie de renouer avec elle-même, avec celle qu’elle s’est tant efforcée d’effacer durant toutes ces années.

Réalisation
Senad Sahmanovic
Scenario & Dialogues
Senad Sahmanovic écrit en collaboration avec Claudia Bottino
co-Production
coproduit avec Cut-Up (Montenegro) Avec le soutien d'Eurimages et du Centre Cinématographique du Monténégro
Format
90'
Comments are currently closed for this article